Titre d’ambassadeur pour la paix : Ibrahima Lows Fofana sélectionné par les organisateurs, pour être parmi les futurs heureux récipiendaires (publireportage)

L’initiative des Ambassadeurs de la paix, lancée en 2001, a permis de former le plus grand réseau et le plus varié au monde, d’artisans de paix, qui se consacrent à favoriser la réconciliation, surmonter les barrières et construire la paix, sur la base de principes moraux universels communs.

De nos jours, l’organisation forme un réseau mondial de dirigeants qui représente la famille humaine dans sa diversité raciale, religieuse, culturelle et ethnique, ce, dans tous les domaines d’activité. Et son mot d’ordre principal est de participer à des initiatives de paix et des programmes qui encouragent la réconciliation, le dialogue et la coopération au-delà des frontières de toute sortes, en exaltant une éthique d’altruisme « vivre pour les autres » ou « être au service de l’autre de façon désintéressée ». Ingrédient essentiel et cardinal pour bâtir la paix et construire une communauté mondiale unie.

Cette année l’humanitaire africain Ibrahima Lows Fofana a été sélectionné en tant qu’ambassadeur pour la paix. Il est clair que la réussite et la bonté sont par endroits, question d’éducation remontant à la famille, c’est le cas de ce patriote, qui a hérité de son défunt père Elhaji Yayah FOFANA, célèbre diamantaire guinéen, la gestion harmonieuse des affaires et le sens philanthropique, est natif de la ville « sainte » de DABOLA KONIMDOU, une terre foncièrement religieuse. En 1987, il quitte Freetown pour les États-Unis où il a bénéficié d’une licence en administration des affaires. En 1992, après ses études universitaires, il fonde sa propre compagnie « Abe Delivery service » basée à New York et emploie  ainsi plusieurs compatriotes Africains.

En 1996, dans l’esprit de diversifier ses activités, il a créé un restaurant africain dénommé « Café 2115 » au cœur de New York et où la Guinéenne de Sofitel  Nafissatou Diallo fera ses premiers pas. Très rapidement, ce restaurant est devenu une convoitise pour les hommes de culture et des politiques  accueillant ainsi plusieurs personnalités, dont le président Alpha CONDE, qui a eu à y passer des moments agréables. Sans oublier les multiples actions humanitaires réalisées par sa fondation dans plusieurs pays africains.

Selon l’organisation, notre compatriote a été qualifié pour ce titre parce qu’il a démontré des qualités de leadership dans son domaine d’activité. Rendez-vous est donc donné le 28 avril  prochain, date à laquelle Mr Fofana recevra cette distinction honorifique lors du festival culturel africain de la famille des ambassadeurs qui aura lieu à New York, aux 4 West 43e Street.

Cellule Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Voici les mots de son éminence, le Cardinal Robert Sarah suite à l'incendie de Notre Dame de Paris

lun Avr 15 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Vielle de près de 9 siècles, le feu a complètement décoiffé lundi 15 avril courant la Cathédrale Notre Dame de Paris. L’incident est survenu dans la soirée aux environs de 18 heures, heure de Paris, soit 16 heures […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com