Jour : 4 avril 2019

Politique: Sans surprise l’UFDG va siéger à l’assemblée nationale

Politique, Société
Plus de doute sur la position des députés de l'union des forces démocratiques de guinée de siéger ou pas à l'assemble nationale. A travers une déclaration rendue publique ce jeudi 04 avril, le parti a précisé cette position après toute l’ambiguïté sur la question. « Considérant que la prorogation du mandat des députés au-delà du délai constitutionnel est faite pour éviter un vide juridique et constitutionnel c'est-à-dire pour éviter ou empêcher le président de la république de légiférer par ordonnance. Au regard de tout ce qui précède, la direction nationale de l'union des forces démocratiques de guinée UFDG décide que ses députés continueront de siéger à l'assemblée nationale jusqu'à nouvel ordre », a déclaré Nadia Nahamane porte-parole du président de l'UFDG. Sans commentaire, c'est u...

Le SLECG menace à nouveau de partir en grève: la réaction de Diawara Mohamed Ansa, porte-parole du département de tutelle

Politique, Société
Quand il y a grève, c'est tout le secteur éducatif qui en ressente l’effet et c’est aussi une occasion d’espérer que le département, c’est-à-dire le ministère de l'Éducation nationale, se remette en question. Une autre conséquence et de loin la plus importante, reste l’avenir des enfants dont les cours s’en trouveraient affectés. Cela, monsieur Diawara Mohamed Ansa, le reconnaît sans ambages. Mais pour cette énième menace du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, Slecg, d'aller en grève, le porte-parole du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, -MENA en abrégé- se dit confus et surpris de la menace dudit syndicat de partir en grève. « Nous sommes très confus quant à cette déclaration de M. Soumah Aboubacar, secrétaire général du Slecg. P...

Insalubrité: un autre deal pour la société Albayrak ?

A la Une, Economie, Politique, Société
A en croire les informations rapportées par mosaiqueguinee, la société turc, Albayrak est désormais chargée de l'assainissement de la ville de Conakry. Selon le Directeur Général de l’Agence Nationale de la Salubrité Publique qui s'est confié à notre confrère, « C’est la société Albayrak qui va s’occuper de la gestion des déchets dans les 5 communes de Conakry. Les mairies n’auront pour mission que de fournir du personnel à la société quand elle en aura besoin et d’assurer la protection des bacs qui sont déposés un peu partout dans les communes », a expliqué Monsieur Sory Camara sans toutefois fournir d’éléments d’information relatifs au contrat. Un tel contrat, juteux, estiment certains, nécessite l’emploi de gros moyens financier et logistique. Mais, qu’en est-il de cet autre contrat ...

Transport routier: barrage de Bawa à Dubreka, lieu d’arnaque à ciel ouvert

Economie, Société
Situé dans la préfecture de Dubréka et composé d'une équipe mixte (militaires et gendarmes), le passage de ce barrage est devenu aujourd’hui, un véritable parcours de combattant pour certains citoyens. Les éléments postés au niveau, trahissant leur mission, s’y livrent à une arnaque qui rend infernal, le quotidien des citoyens. Cela au vu et au su de quelques autorités en charge de la Défense nationale. Arrivé à Bawa sans pièce d'identité vous serez sommé de payer 10 mille fg et c'est non négociable. Pour procéder à cette action regrettable les militaires font descendre tout le monde de la voiture avec une brutalité inouïe et doublée de grossièretés. Quand vous descendez, il y'a un chef assis sous un hangar qui procède au contrôle d’identité. Là, l’arnaque se passe à ciel ouvert. Interr...

« le Front National pour la Défense de la Constitution est ouvert à tout le monde, sauf ceux qui vont faire le yoyo, comme Makanéra » précise Dr Faya Millimono

Politique, Société
Oui pour la défense de la constitution guinéenne, le leader du Bloc libéral se dit prêt à s'investir corps et âme avec tous les patriotes du pays pour mener le combat. « Faya Millimono qui vous parle est convaincu que la constitution guinéenne doit être défendue. Tous ceux qui, aujourd'hui, disent qu'ils sont prêts à se battre avec Faya Millimono pour défendre la constitution je travaillerai avec eux. Celui qui, demain choisit de faire comme Makanéra il est libre de le faire. Cela ne va pas changer la position de Faya Millimono. Ça ne va pas changer non plus la position des membres du bloc libéral et des patriotes guinéens », a lancé le président du bloc libéral. Le nom d'Alhouseny Makanera kaké, président du Front National pour le Développement est cité, et pourquoi ? La question se pose...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com