Affaire 3ème mandat : et, la nature s’y invite ? (images)

Les signes de la nature ont un sens, pourrait-on être tenté de dire. Peut-être que les initiés en déduiront la profondeur, l’interprétation.

A peine affichée à la façade principale du Palais du peuple à Conakry, la banderole annonçant l’engagement des citoyens de Kaloum pour soutenir un projet de référendum afin de permettre à Alpha Condé de se maintenir au pouvoir, a été enlevée par le vent, suite à une tornade, moins de 24 heures après son affichage.

Une situation qui ne laisse pas indifférents, les citoyens qui ont exprimé leur sentiment. « C’est ce qu’on appelle un assainissement éolien ! Visiblement, même la nature est contre le projet du 3ème mandat ! Façade du Palais du Peuple à moitié assainie, au peuple de décider du reste.», estime un internaute.

Mais selon un partisan du Président Alpha Condé, qui réagissait à une publication sur les réseaux sociaux, « C’est parce que la nature elle-même est trop contente d’accueillir cette nouvelle en ce moment précis. Quand on a annoncé la victoire du président Professeur, la nature avait répondu encore présente, c’est la même chose mais vous oubliez trop vite. Si le référendum vous fait mal c’est le bon moment de prendre congés ne serait-ce que pour le temps que nous nous allons voter pour la nouvelle constitution qui est d’ailleurs très attendue par la majorité écrasante de la population guinéenne. », réagit de son côté Mohamed Koita, un soutien inconditionnel du Président Condé.

En réponse à cette réaction, un partisan de feu Général Lansana Conté regrette de voir le président Alpha Condé, alors opposant au régime défunt, vouloir faire de la Guinée, une monarchie :

« Ils ont combattu le Général pour juste être au pouvoir sinon il est loin d’être un démocrate, à la fin de son second mandat il veut faire pire en transformant la république en monarchie. Quelle honte pour ceux qui se faisaient passer pour des respectueux des lois face à un Général des corps armées. Repose en paix tu fus le meilleur et ta trace est suivie par M. Condé », regrette cet autre internaute.

A noter que toutes les forces vives de la nation (opposition, société civile, syndicat) entendent se constituer à un bloc pour barrer la route à ce fameux projet de révision constitutionnelle.

Une déclaration conjointe est attendue ce mercredi au siège de la PCUD pour annoncer une décision visant à faire un front commun contre un troisième mandant pour Alpha Condé.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Alexis Lamah)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Libération de Lansana Camara: « Le combat continu jusqu'à sa liberté définitive », selon le président de l'URTELGUI

mar Avr 2 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email La marche de la colère de ce mardi 02 avril a été une réussite totale pour la presse guinéenne. Les messages lancés par les journalistes ont été entendus par les autorités concernées. En tout cas le Directeur de […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com