jeudi, janvier 27

Jour : 2 avril 2019

Libération de Lansana Camara: « Le combat continu jusqu’à sa liberté définitive », selon le président de l’URTELGUI

Politique, Société
La marche de la colère de ce mardi 02 avril a été une réussite totale pour la presse guinéenne. Les messages lancés par les journalistes ont été entendus par les autorités concernées. En tout cas le Directeur de publication du site conakrylive.info a recouvré sa liberté juste après la démonstration de force des professionnels de media. Cela après un long séjour passé à la maison centrale de Conakry. A partir de là Lansana Camara a été aussitôt reçu en audience par la présidente de la haute autorité de la communication avant d'être parmi les siens à la maison commune des journalistes à Coléah. Interrogé par rapport à cette libération, Sanou Kerfalla Cissé exprime un sentiment de satisfaction et de joie. « Ma réaction ne peut-être qu'un sentiment de satisfaction et de joie. Mais c'est...

Affaire 3ème mandat : et, la nature s’y invite ? (images)

Politique, Société
Les signes de la nature ont un sens, pourrait-on être tenté de dire. Peut-être que les initiés en déduiront la profondeur, l’interprétation. A peine affichée à la façade principale du Palais du peuple à Conakry, la banderole annonçant l’engagement des citoyens de Kaloum pour soutenir un projet de référendum afin de permettre à Alpha Condé de se maintenir au pouvoir, a été enlevée par le vent, suite à une tornade, moins de 24 heures après son affichage. Une situation qui ne laisse pas indifférents, les citoyens qui ont exprimé leur sentiment. « C'est ce qu'on appelle un assainissement éolien ! Visiblement, même la nature est contre le projet du 3ème mandat ! Façade du Palais du Peuple à moitié assainie, au peuple de décider du reste.», estime un internaute. Mais selon un partisan d...

Au Sénégal, des femmes font des exercices physiques pour vaincre les maladies

A la Une, Editorial, Société
Pour améliorer leur état de santé, des femmes d'une banlieue de Dakar sortent tous les matins de chez elles pour aller faire des exercices physiques sur la plage. La plupart d'entre elles souffraient d'hypertension, de diabète, d'arthrose et d'autres maladies. Aujourd'hui, elles ne se plaignent plus de certains maux et désirent continuer à faire des exercices physiques. BBCAfrique

Détention illégale des journalistes: les hommes de médias en colère, prennent d’assaut les rues de Kaloum

Politique, Société
Plusieurs dizaines de journalistes issus essentiellement des médias privés expriment à l'instant même (10H 55mn GMT) leur colère à Kaloum, suite au musellement de la presse. Le cortège est parti du port autonome de Conakry pour le ministère de la justice via le département des affaires étrangères. On peut lire sur les banderoles: "Marche de colère des médias. Honte aux magistrats zélés et corrompus"  ou encore "plus de journalistes en prison". Pour rappel, avant l'emprisonnement de Lansana Camara, plusieurs autres journalistes avaient été illégalement détenus ou persécutés par les autorités de Conakry pour avoir fait de révélations sur les malversations financières dont se seraient rendus coupables certains cadres de l'administration Condé ou encore dénoncé le fameux projet d'un 3ème manda...

Détention du journaliste Lansana Camara: quand le ministre Amara Somparé fait le médecin après la mort !

Politique, Société
Alors qu'il a lui-même regretté la détention de notre confrère Lansana Camara, le ministre de la communication, Amara Somparé a annoncé la fameuse démarche que son département est entrain de mener avec la Haute Autorité de la Communication (HAC) auprès des autorités judiciaires pour, selon lui, obtenir la libération du journaliste Lansana Camara. Notre confrère a été interpellé depuis mardi 25 mars 2019 par la DPJ et mis sous mandat de dépôt le même jour pour dit-on, diffamation par voie de presse. Mais c'est seulement hier lundi sur le plateau de la Télévision nationale que le ministre Amara Somparé a eu le courage de se prononcer sur la question qui, pourtant relève de ses prérogatives. Pourquoi le ministre Somparé a attendu tout ce temps pour se prononcer alors qu'il était au cour...

Affaire 3ème mandat: les forces sociales de Guinée s’attaquent aux promoteurs du projet et rappellent les membres du gouvernement à l’ordre

Politique, Société
« Le oui et le non au troisième mandat du professeur Alpha Condé », c'est l’info à la une ces derniers temps en Guinée. De nombreux groupes de personnes à travers des banderoles, se disent favorables à une nouvelle constitution dans le but de maintenir l'actuel président au pouvoir. Un acte suicidaire aux yeux des forces sociales de Guinée. « Le projet de troisième mandat est une illusion suicidaire pour ses promoteurs, quelle que soit l'approche qui sera envisagée pour le réaliser. Car, non seulement il est à contre courant de la marche du monde et de l'histoire, mais aussi des nobles aspirations de notre peuple », a déclaré Abdourahmane Sanoh, coordinateur dudit Mouvement. Toute tentative de remise en cause de l'ordre constitutionnel actuel par une minorité d'acteurs, doit être con...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com