mercredi, décembre 8

Jour : 30 mars 2019

Bouba Mangué Camara du groupe « Les espoirs de Coronthie » et auteur du fameux morceau « Dady mou pèpoui kollon » au siège de l’UFDG

Culture, Politique, Société
L'assemblée générale hebdomadaire de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée de ce samedi 30 mars a été marquée par la présence de l’artiste. Concepteur de ce titre-critique à peine voilé du Chef de l’Exécutif et que semble confirmer sa présence au siège du parti de son challenger, l’artiste donne les raisons de sa présence : « Je suis venu pour vous inviter à la sortie de mon nouvel album ». En compagnie de son ami artiste Bafodé mérè mèrè qui est l'un des artistes de l'UFDG, Bouba Mangué venait ainsi, selon cet artiste, pour convier à la sortie de son album, les inconditionnels du principal parti d’opposition. À l’artiste de préciser les détails «Je suis venu pour inviter les militants et militantes de cette formation politique à la sortie de son album solo intitulé “Dimédiya” dont l...

Front commun contre un éventuel 3ème mandat : Kabélé croit à une « unité d’actions » de l’opposition

Politique, Société
« Tout ce qui touche à la manipulation de la Constitution du 07 mai 2010. Tout ce qui touche à la déconsolidation de l’alternance démocratique, tout ce qui touche aux libertés publiques, tout ce qui touche à la vie des citoyens guinéens, quelque soit leur sensibilité. Ce dont je parle, c’est la sève nourricière de la démocratie, c’est la sève nourricière de tous les partis politiques, y compris le RPG, qui a besoin d’alternance, de démocratie à l’interne », ces propos sont de l’ancien ministre de la Sécurité. Débarqué du gouvernement à la faveur du remaniement ministériel intervenu suite à la nomination de Kassory Fofana à la tête de la primature. Désormais à la tête d’un parti politique, Abdoul Kabélé Camara compte jouer sa partition dans le débat politique en Guinée. Invité dans l’émi...

Projet d’assainissement de la capitale: AJAPSH se met à la tâche pour accompagner le gouvernement guinéen

Politique, Société
Très tôt ce samedi 30 mars, les membres de l'association des jeunes et amis pour le progrès de Hamdallaye se sont attaqués aux ordures de ce quartier. Avec des balais, des gants, des râteaux et autres matériels de nettoyage, les membres de AJAPSH ont débarrassé du rond-point Hamdallaye jusqu'au niveau du marché de Taouyah, dans la commune de Ratoma, des ordures qui étaient concentrées. « C'est une opération pérenne. On n'a eu des petits matériels sur  financement des filets sociaux. C'est à l'issue de ça comme le gouvernement a initié le dernier samedi de chaque mois à l'assainissement général. Sur ce, nous allons profiter ensemble avec notre structure qui est basée à Hamdallaye pour accompagner le gouvernement dans ses activités d'assainissement », a déclaré Mamady Saran Kéita,1er secr...

Urgent/AGEPI: Alpha Abdoulaye Diallo nomme Iboun Conté comme président d’honneur de l’organisation

Société
Le nouveau patron de l'Association guinéenne de la presse indépendante (Agepi), plus que jamais déterminé à redorer l'image de marque de son institution, demande le retour de tous les éditeurs de la presse traditionnelle. Alpha Abdoulaye Diallo, comme c'est de lui qu'il s'agit, l'a fait savoir lors de son discours de prise de fonction en tant président élu de l'organisation. Il a mis l'occasion à profit pour demander au président déchu, Iboun Conté de revenir occuper la place qui lui revient en tant qu'ancien président de l'AGEPI: "Je souhaite le retour de tous les éditeurs dans la maison de l'Agepi. Nous avons, comme vous le savez, la mission de rassembler, mettre tout le monde ensemble pour faire prévaloir les principes associatifs dans la coexistence pacifique des membres afin de redon...

Conakry: l’institut de recherche sur la démocratie et l’Etat de droit (IRDED) dénonce les menaces et autres formes de violences dont font l’objet les journalistes (Déclaration)

A la Une, Communiqué, Politique, Société
Il n'est de secret pour personne que la liberté de la presse en république de Guinée est sérieusement mise en cause. Les journalistes de la presse indépendante payent le lourd tribu. Le dernier cas en date, l’incarcération de notre confrère Lansana Camara, fondateur du site d'informations générales (conakrylive.info). Poursuivi par le ministre des Affaires étrangères pour diffamation par voie de presse, le journaliste Lansana Camara continue de méditer sur son sort à la maison centrale de Conakry. Dans une déclaration transmise à notre rédaction, l'institut de recherche sur la démocratie et l'Etat de droit (IRDED) dénonce la violation des droits élémentaires des journalistes par le pouvoir en place et appelle à l'abandon de cette pratique révolue. Lisez !
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com