Travaux publics : Moustapha Naité dresse un bilan élogieux de son département

A l’image de ses prédécesseurs, Moustapha Naité était face à la presse lundi 18 Mars 2019 dans un complexe hôtelier de la place. C’était à l’occasion de la conférence de presse hebdomadaire des membres du gouvernement, qui présentent aux hommes des médias, le bilan de leurs activités. Le ministre des Travaux publics s’est soumis à cet exercice devant les journalistes.

Selon Moustapha Naité« à l’avènement du Pr Alpha Condé, plus de 81% du réseau routier revêtu était en mauvais état et une bonne partie en dégradation avancée. Entre 2010-2011, le Président a réhabilité environ 2 377 kilomètres de routes nationales bitumées ; revêtu plus de 81% en mauvais état ; 146 kilomètres de voiries urbaines bitumées, et 5 045 mètres linéaires d’ouvrages de franchissements et environ une densité routière de 3,1 kilomètres sur 100 kilomètres carré, alors que la moyenne dans la sous-région est de 5 kilomètres sur 7 kilomètres carré. », se vante le ministre des Travaux Publics.

Ces infrastructures ont été réalisées à quel coût ?

« Au moins, 2 milliards 200 millions de dollars US ont été investis dans le développement des infrastructures routières sous la Troisième République avec plus de 320 000 emplois temporaires directs » a soutenu Moustapha Naité.

Parlant des perspectives, le Ministère des Travaux Publics, fait des annonces : « Nous avons réhabilité plus de 2 000 kilomètres de routes nationales dont entre autres : la route nationale Dabola-Kouroussa-Coyah-Friguiagbé ; Friguiagbé-Souguéta ; Mamou-Labé ; Kankan-Mandiana. Et, en termes de reconstruction il y’a la route Coyah-Mamou-Dabola ; Dabola-Cisséla-Kouroussa ; Kissidougou-PKA 63-Gueckédou ; Gueckédou-Kondébadou ; Coyah-Farmoriah », a-t-il promis.

Espérons que ces promesses se réalisent, car depuis un certain temps, on assiste à une dégradation poussée des nos différents axes routiers de la capitale et de l’intérieur du pays.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Alexis Lamah)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info