Affaire 3ème mandat pour Alpha Condé : « Il est hors de question » tranche Elie Kamano

Alors que des manœuvres sont en cours en Guinée pour un projet de 3ème mandat afin de permettre à Alpha Condé de se maintenir au pouvoir au delà de 2020, les contestations se multiplient tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

Après la sortie ratée des partis alliés du RPG récemment au palais du peuple, suivie de la perturbation de la marche des femmes de Kankan, qui soutiennent un projet de troisième mandat pour Alpha Condé, c’est au tour de l’artiste reggae man Elie Kamano de se faire entendre.

Désormais à la tête d’un parti politique, Elie Kamano invite le président Alpha Condé à renoncer à ce projet risqué.

Dans une vidéo postée sur sa page facebook, l’artiste guinéen ne passe pas par mille chemins pour inviter le locataire du palais Sékhoutouréya de ne s’aventurer et sous prétexte d’illégitimité de la Constitution.

Pour le reggae man « Rien ne sera soumis au peuple, parce que rien n’a été soumis au peuple pour que vous soyez aujourd’hui dans vos fonctions. Si cette constitution n’est pas légitime, c’est que vous n’êtes pas légitime, si elle est à amender c’est que vous-même vous avez gérer dans l’illégitimité », a-t-il fait remarquer. Merci « Sur quelle base ? », s’interroge l’artiste devenu homme politique.

Pour le leader du parti  NGP (Nouvelle Guinée Possible)  « Il n’est pas question que ce combat démocratique, pour lequel on s’est battu, certains ont trouvé la mort au stade du 28 septembre, que des gens, des plaisantins, une minorité de personnes, se lèvent, pour remettre ces acquis en cause, il n’est pas question » a-t-il averti.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Alexis Lamah)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info