Tournée dans les communes de Conakry: à quoi joue le ministre Ibrahima Kourouma ?

En tournée dans les différentes communes de Conakry, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire tend la main aux élus pour dit-il, récupérer les domaines et les biens de l’Etat.

Devant les maires de Kaloum et Dixinn, Ibrahima Kourouma, qui dit agir au nom du Chef de l’Etat, explique les raisons de cette tournée dans les différentes communes de Conakry. « Nous avons décidé, sur instruction du Président de la République et du Premier ministre, de faire en sorte que nous puissions nous rapprocher des collectivités, des élus locaux pour qu’ensemble, nous essayons de faire en sorte que tout ce qui doit servir comme action au niveau du sol ou au niveau de la population de la capitale, se fasse de façon collégiale », a-t-il souhaité.

Pendant que les opérations de démolition se poursuivent  dans la zone de Kipé 2, où des milliers de familles passent la nuit à la belle étoile, le ministre ‘’casseur’’ appelle à une cohésion entre administrateurs et élus locaux «Nous souhaitons que nous, administrateurs et vous élus locaux, que nous nous donnions la main pour que nos actions se fassent de façon concertée. Cela nous évite les actions isolées et incomprises. Parce que souvent nous entendons que c’est le maire qui a donné l’autorisation, mais l’habitat n’est pas d’accord ou c’est  l’habitat qui a donné mais le gouvernorat n’est pas d’accord, ainsi de suite.
Nous devons travailler ensemble pour que cela cesse. Cela nous éviterait d’être dans un perpétuel recommencement, c’est-à-dire construire aujourd’hui et détruire demain », explique-t-il.

A quoi joue réellement le ministre Ibrahima Kourouma ? Compte-t-il récupérer d’autres domaines en dehors Kipé 2 et Kaporo-rail. Pourquoi une tournée après la casse ?
En tout cas, les Maires de Kaloum et Dixinn, se sont engagés à accompagner le ministre dans cette démarche. Pour Aminata Touré, l’élue de Kaloum, « c’est une très belle initiative parce qu’il faut une concertation entre le département en charge de la Ville et les communes » Quant à Mamadou Samba Diallo, celui de Dixinn, «Cela permettra d’éviter les conflits d’attribution à la base ».

Que cache cette tournée du ministre étant donné qu’au cours du dernier conseil des ministres du jeudi 14 Mars, Alpha Condé a instruit son ministre à poursuivre les opérations de démolition. Nulle part dans le compte-rendu du porte-parole, le gouvernement n’a annoncé un plan de récasement encore moins des mesures d’accompagnement aux victimes de déguerpissement.

Faut-il craindre que les opérations de démolition n’atteignent d’autres zones réservées de l’Etat ? En conférence de presse, Dalein va jusqu’à s’interroger sur les 25 zones classées zones réservées dans le schéma directeur de la ville de Conakry. Pourquoi seulement Kaporo-rails ? « Les autres zones ne sont pas touchées. On a même déclassé certaines zones. C’est le cas par exemple de là où il y avait la décharge, parce qu’on a vu que ce n’était plus opportun. Pourquoi, parmi ces 25 zones, c’est sur Kaporo-rails qu’on s’acharne ? », s’interroge le chef de file de l’opposition.

En attendant la fin du périple du ministre ‘’casseur’’ dans les 5 Communes de Conakry, les Guinéens sont partagés entre inquiétude et désolation.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Alexis Lamah)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info