Rapprochement Dalein-Kabélé: vers un front contre un 3ème mandat ?

Alors que les manœuvres se multiplient pour la promotion d’une nouvelle Constitution qui permettrait à Alpha Condé de briguer un 3ème mandat, on assiste à un rapprochement entre l’ancien ministre de la Défense et de la Sécurité, Abdoul Kabélé Camara, devenu leader politique et le Chef de file de l’opposition guinéenne.

Pendant que son isolement se confirme après la création récemment d’un nouveau bloc de l’opposition appelé ‘’Convergence de l’opposition démocratique’’ (COD), Cellou Dalein Diallo va à l’offensive.

Le leader de l’UFDG fraichement rentré d’une mission à Dakar et en Afrique du Sud, où il a pris part à une rencontre d’échanges entre l’Afrique et l’Europe, a effectué une visite au siège de RGD, le parti dirigé par l’ancien ministre d’Alpha CondéAu sortir de ce tête-à-tête, voici ce que Cellou Dalein Diallo a livré à la presse : « C’est important qu’on mette toutes nos énergies et nos intelligences ensemble. Tous les partis sont concourants. Tous ceux qui ont fondé leurs partis, c’est pour accéder au pouvoir et il y a un seul fauteuil. Pour que l’égalité des chances soit assurée dans la compétition, il faut que les lois soient respectées. Si les lois ne sont pas respectées, aucun de nous n’aura la  chance…

Toutes les manifestations et autres formes de contestations que nous avons organisées ont été occasionnées par le non-respect de la loi et autres engagements politiques. Je n’ai pas les moyens pour faire respecter le calendrier électoral. C’est le pouvoir qui a cette responsabilité. S’il ne le fait pas, je ne peux que protester par les manifestations. J’ai toujours privilégié le dialogue, mais ce n’est pas mon premier choix. Mon premier était que la loi soit respectée et que  les élections soient organisées avant date… La  société ne sanctionne plus la malhonnêteté. Le comportement des chefs inspire non seulement le comportement des ministres, mais aussi des citoyens en Afrique. Si le Chef ne dit pas la vérité, il ne respecte pas la parole donnée, comment voulez-vous que la société soit organisée, respectueuse de la loi. C’est impossible ! Je suis une fois de plus content de cette rencontre. Et, une fois qu’on a constaté les convergences, nous devons passer à l’action entre nos deux entités politiques », promet le Chef de file de l’opposition guinéenne.

Interrogé sur son rapprochement avec le leader de l’opposition, peu après son départ du gouvernement, Abdoul Kabélé Camara, qui a occupé deux importants portefeuilles ministériels (Défense et Sécurité sous l’ère Alpha) et ministre des Affaires Etrangères dans le gouvernement de Lansana Kouyaté, donne les raisons: « C’est un cercle qui est épris de paix. Un cercle qui se bat pour l’amélioration de conditions de vie des Guinéens. Il n’y a pas de non-dit. Vous m’avez entendu dire que le Rassemblement Guinéen pour le Développement ne se place dans aucun bord politique ? », s’interroge-t-il, avant d’ajouter : « Aujourd’hui, ce qui est essentiel pour nous tous, c’est de partager les mêmes valeurs, avec des gens qui ont des vraies valeurs. Voulez-vous une alternance démocratique en Guinée ? Voulez-vous que notre constitution soit manipulée ? Voulez-vous qu’un président vienne continuer à diriger ce pays sans limite ? Voulez-vous que les mandats des députés soient prorogés indéfiniment ? C’est ce que voulez-vous pour ce pays ? Le RGD ne veut plus de ça ». Et l’ancien ministre de dire à qui veut l’entendre : « Le RGD ira avec tous les Guinéens qui vont dans ce combat », tranche-t-il.

Ce rapprochement aura-t-il un poids pour faire échouer le fameux projet de 3ème mandat ou bien Dalein se laissera encore berner par les va-et-vient des leaders politiques qui cherchent à se faire draguer par Alpha Condé, moyennant des nominations à des postes de responsabilité ?

Attendons de voir…

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Alexis Lamah)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Les pancartes de femmes au palais du peuple: le parti CPUG parle de manipulations et s'oppose à l'initiative

dim Mar 10 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Au cours de son assemblée générale hebdomadaire tenue ce samedi 09 mars 2019 à son siège à la CBG au quartier Hamdallaye, dans la commune de Ratoma, le parti Changement, Progrès et Unité pour la Guinée s’est prononcé […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com