Situation de kaporo-rails: les premières statistiques provisoires présentées à la presse

Elles ont été présentées au cours d’un point de presse organisé ce mercredi 6 mars à Conakry, à l’initiative du Collectif des victimes de déguerpissement. Pour le moment, il s’agit de statistiques provisoires, précise au passage, Mamadou Samba Sow. « Il y’a à ce jour 570 familles qui sont concernées par ce déguerpissement. Dans ces familles là, le nombre de personnes recensées est de 9 434 personnes. 83 familles aujourd’hui sont dans une situation très critique, elles sont sans abris. Parmi ces 570 familles 88 familles ont un besoin réel en nourriture y compris de l’eau potable », a précisé le chargé de communication des victimes de déguerpissement à kaporo-rails.

Dans ce triste constat, la situation prend aussi compte le cas des élèves qui ont vu leur temple du savoir, curieusement, détruit sans égards. « Il y’a 808 élèves qui sont aujourd’hui dispersés dans la nature qui n’arrivent pas à étudier. Et, parmi ces 808 élèves il y’a 36 qui sont candidats au baccalauréat, 38 candidats au brevet d’étude du premier cycle, 32 qui sont candidats à l’examen d’entrée en 7ème année. Rappelons que dans la zone, il y’a 13 écoles privées qui sont concernées par cette situation et chacune a au minimum 300 élèves », a dressé avec gravité, à la presse, Mamadou Samba Sow.

L’opération continue comme promise par le professeur Alpha Condé qui peut compter sur le zèle de son ministre Kourouma. Les habitants de la cité Soloprimo, connaissent aussi à leur tour, ce jour d’émoi, de désespoir puis de colère.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée(Ibrahima Djikiné)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info