Santé: des parlementaires présentent le rapport de leur visite des structures sanitaires de Guinée

Du 21 juillet au 1er août 2018, la commission santé à l’assemblée nationale a effectué une visite de terrain sur toute l’étendue du territoire, pour s’enquérir des réalités des structures sanitaires du pays. A la fin de l’opération, les premiers résultats ont tout d’abord donné lieu à l’amélioration de l’hygiène des équipements et le renforcement de la gestion des ressources humaines dans la majorité des structures visitées.

Mais les résultats n’ont pas seulement été reluisants dans le rapport présenté par la commission santé. « Le retard des travaux de rénovation de l’extension de l’hôpital national de Donka, les subventions arrivent tardivement dans les structures régionales et préfectorales. Et restes faibles par rapport aux besoins», a dénoncé l’honorable Ben Youssouf Kéita, président de la commission santé à l’Assemble Nationale.

Dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale pour une amélioration du système de santé en Guinée, les députés de la commission santé en collaboration avec leurs partenaires, ont visité trois hôpitaux nationaux, sept régionaux, cinq préfectoraux et trente centres de santé. Ils se disent conscients des réalités de toutes ces structures sanitaires. « Inscrites dans les priorités du ministère en terme d’infrastructures de la rénovation de CHU Ignace Deen à l’image de CHU de Donka. Prendre des dispositions pour une finition rapide des infrastructures en chantier à l’intérieur du pays. Poursuivre l’équipement des structures sanitaires, mettre en place un système de maintenance des équipements au moins dans sept (07) préfectures », a recommandé l’honorable Kéita.

Les acquis, mais aussi les faiblesses des structures sanitaires du pays, le ministre de la santé dit être au courant de tout. Dr Edouard N’Gnakoé Lamah, a affiché la volonté de son département de se pencher sur ces recommandations. « C’est avec beaucoup de plaisir que nous recevons ce rapport .Et soyez rassurés que nous allons nous y mettre pour pouvoir avec vous corriger les faiblesses », a rassuré le ministre d’Etat,  de la santé. Ce projet de participation des citoyens à la gouvernance de la santé est appuyé par l’USAID, FHI 360 et SEARCH FOR COMMON GROUND.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Ibrahima Djikiné)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info