Affaire Kaporo Rails: le rétropédalage du président Alpha Condé

Relayer en boucle par des médias locaux, le chef de l’Etat guinéen vient d’ordonner l’arrêt de l’opération de déguerpissement encours dans le quartier populaire de Kaporo-Rails, dans la commune de Ratoma, à Conakry. Selon nos informations, cette opération concernait essentiellement des familles qui avaient déjà été déguerpies et dédommagées, et qui sont revenues s’installer en occupant des terrains vides. Ceci dit, la majorité des maisons détruites par des bulldozers, sous la direction du ministre Ibrahima Kourouma, ne figurait pas dans l’agenda du prof Alpha Condé. Mais voilà, le mal est fait.

Des centaines de familles ont vu injustement leurs biens détruits ces dernières heures. Des citoyens interrogés dans les rues de Conakry, dénoncent la décision du président Condé qu’ils qualifient de « médecin après la mort ». D’autres, estiment que le maitre de Sekhoutouréyah est intervenu sous la pression sociale.

Au regard de cette décision présidentielle, il est impératif de s’interroger sur le sort de ces innocents qui dorment à la belle étoile. Une situation provoquée par la « méchanceté » des cadres guinéens.

Nous y reviendrons !

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info