Kipé 2 menacé de déguerpissement: le collectif des avocats des 252 familles concernées tire sur la sonnette d’alarme

Les avocats des familles menacées de déguerpissement de kipé 2 étaient devant la presse ce mardi 26 février. Objectif attirer l’attention de l’Etat notamment le ministère de la ville sur l’évolution de cette opération au niveau de la justice. Alors que l’affaire est pendante devant le tribunal de première instance de Dixinn en attendant la décision de la juridiction au mois de mars prochain, des agents du ministère de la ville et de l’aménagement du territoire sont venus cocher des maisons dans ce quartier.

Une attitude qui irrite le collectif d’avocats des familles menacées. Son porte parole Me Paul Yomba Kourouma dénonce un acte de rébellion. « Ce à quoi nous assistons est un acte de rébellion de la part de l’État lui-même. C’est aussi une atteinte au droit de propriété et une violation grave des différentes chartes auxquelles notre pays a adhéré et a souscrit. Il s’agit d’un acte de rébellion qui sous d’autres cieux devait mettre en examen ou faire arrêter même l’autorité départementale ».

Malgré leur déception, les familles menacées et leurs avocats comptent toujours sur la justice. « Ce ne sont pas les richesses qui rendent une nation prospère. Mais la justice et cette justice nous la réclamons pour qu’elle soit entendue, imposée et dite aux habitants de kipé 2 sont des occupants légaux reconnus par l’Etat, détenteur de titres fonciers. Certains même ont des titres fonciers d’autres des arrêtés et c’est pourquoi tous nos regards sont aujourd’hui tournés vers le tribunal de première instance de Dixinn », s’est défendu Me Paul Yomba Kourouma.

Au total 252 familles sont concernées par cette opération. Elles connaitront ou pas le même sort que celles de kaporo-rails ? La réponse à cette inquiétude c’est après la décision du TPI de Dixinn dans cette affaire.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Ibrahima Djikiné)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info