Initiative présidentielle: Tibou Camara défend le bilan de son département et annonce des perspectives

Une rencontre périodique avec les médias pour exposer les réalisations et les projets de développement de l’actuel gouvernement, c’est un passage obligé pour Tibou Camara qui donne la force aux chiffres en parlant des avancées dans le secteur de l’industrie de 2011 à nos jours. « Nous sommes passés de 3 avant 2010 à 9 unités industrielles actuellement. Pour ce qui est des industries métalliques, nous sommes passés d’une seule industrie avant 2010 à 5 industries du ciment. Vous avez une avant 2010 à 3 pour les minoteries. Les minoteries, c’est plus simplement, la fabrication et la production de la farine, donc, du pain. Donc il existait une industrie de plastique avant 2010 et nous sommes à 6 actuellement », s’est félicité Tibou Camara.

Hormis le domaine industriel, des grandes réformes sont aussi perceptibles dans le secteur des PME, signe et persiste le ministre. Selon Tibou Camara, à ce jour, 730 dirigeants des PME locales, ont été formés en gestion d’entreprise, gestion financière et comptable et en technique de production et de commercialisation. « Ça veut dire que 730 dirigeants des PME ont bénéficié de formation qui renforce leur capacité à tenir des PME et à développer davantage leurs activités », a déclaré le Ministre de l’industrie et des PME.

Dans le même cadre, le ministère a signé un contrat de sous-traitance avec des entreprises minières. L’objectif est que les besoins de ces compagnies minières installées en Guinée puissent être satisfaits par les PME locales, rassure le ministre. Ce pendant, un sérieux problème hante aujourd’hui le ministère en charge de l’industrie. Il s’agit de l’occupation anarchique des zones industrielles, a déclaré Tibou Camara. «Toutes les zones industrielles sont occupées. Partez à Coyah, partez à Dubreka, à la faveur même des fêtes tournantes, il y’a des autorités qui ont occupé les sites réservés au ministère de l’industrie. Ça c’est au niveau de l’État même que je prends l’exemple de Mamou, où des zones réservées à l’industrie ont été illégalement occupées », a-t-il déploré.

Aujourd’hui, à en croire Tibou Camara, le pays fait face à une forte demande de création d’unités industrielles, mais le pays est confronté aux occupations illégales de sites devant accueillir lesdites unités. C’est pourquoi dans ses perspectives, le ministre compte tout d’abord trouver les moyens de ceinturer ces zones industrielles, de manière qu’elles soient à l’abri des occupations anarchique et arbitraire.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Ibrahima Djikiné)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info