dimanche, octobre 24

L’UFR: Baidy Aribot pourra-t-il occuper à nouveau son poste de secrétaire exécutif ?

Depuis 24 heures, la perturbation de l’assemblée générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR) par de soi-disant jeunes favorables à Baidy Aribot, ex-secrétaire exécutif de l’UFR, continue de susciter des réactions et autres commentaires. Selon nos informations, l’attitude de ces jeunes visait à protester contre le départ, sur décision du parti, de Monsieur Baidy, et exiger par la même occasion, le rétablissement de ce dernier dans ses fonctions au sein du bureau national du parti dirigé par Sidya Touré.

Les agissements de ces jeunes avaient pour l’unique but, de démontrer la popularité qu’incarne en son sein l’actuel vice-gouverneur de la Banque centrale, à qui l’on reproche un certain mutisme mais qui argue de son droit de réserve dû à son statut (vice-gouverneur). Cette protestation contre la décision du parti, de l’avis de certains, serait du fait de manipulation dont il serait le responsable. Objectivement, est-ce réellement, une popularité ? La question se pose ! Quand, d’autres, catégoriques, évoquent la corruption à travers l’achat des consciences.

Qui se souvient de la date d’arrivée de Baidy Aribot à l’UFR ? Et le parti existait depuis plusieurs décennies avant qu’il ne soit courtisé par l’actuel vice-gouverneur de la BCRG, venu avec un nombre de partis politiques en alliance.

Les agissements de ce groupuscule de jeunes, apparemment contraires à la position majoritaire, pourront-t-ils amener la direction du parti à reconsidérer sa décision ?

Enfin, une autre question interpelant, mérite-t-elle d’être posée : l’ancien secrétaire exécutif a-t-il été exclu du parti ?

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (TOD)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com