Après Hollande et Wade, Nicolas Sarkozy aussi à Conakry : que cache la visite de l’ancien Président français ?

La Guinée d’Alpha Condé est courtisée ces derniers temps par les anciens Chefs d’Etat. Après François Hollande et Abdoulaye Wade, qui ont eu des entretiens avec le président Alpha Condé, c’est au tour de Nicolas Sarkozy, ancien Président français de fouler le sol guinéen ce jeudi.

Accueilli par le Chef de l’Etat guinéen en personne, Nicolas Sarkozy, qui arrive à Conakry pour la première fois, a eu droit à tous les honneurs dû à son rang. Le maitre de Sékhoutouréyah lui a déroulé un tapis rouge à l’aéroport international de Gbéssia.

Durant son mandat, Nicolas Sarkozy, n’a jamais effectué une visite en Guinée. Alors qu’il avait enregistré une défaite historique lors des préliminaires de la dernière présidentielle française, la retraite de Nicolas Sarkozy  est déjà annoncée.

Et pourtant, l’ancien Président Français n’était pas favorable à l’élection du Président Alpha Condé. On se souvient, au lendemain de son départ de l’Elysée, le président Alpha Condé, favorable à François Hollande, son successeur,  avait lui-même déclaré que le cas Sarkozy l’empêchait de dormir.

Aujourd’hui, l’opinion publique s’interroge sur les raisons des ces visites d’anciens Chefs d’Etat, qui défilent à Conakry pour rencontrer le locataire du palais Sékhoutouréyah, au moment où la question d’un projet de troisième mandat pour Alpha Condé fait débat en Guinée.

Que cherche l’ancien Président français en Guinée ? Même si rien n’a filtré pour l’instant sur cette visite, force est de reconnaitre que Nicolas Sarkozy, accusé d’avoir été à l’origine de la mort de Mohammar Khadaffi,  n’a pas une bonne réputation en Afrique. Son discours de Dakar, où il avait demandé aux Africains de ne pas regarder dans les rétroviseurs pour accuser l’occident du retard du continent, avait indignés plus d’un Africain.

En tout cas l’opinion publique s’interroge sur ces visites inopinées d’anciens Chefs d’Etats français et Sénégalais ce dernier temps à Conakry, au moment où l’actuel président Français, Emmanuel Macron, a ignoré la Guinée, en visitant plusieurs  pays de la sous région ouest Africaine, dont la Côte d’ivoire, le Sénégal, le Mali, le Bourkina Faso, le Ghana et le Nigéria.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Alexis Lamah)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info