Procès Grenade: le verdict est attendu le 4 mars prochain au TPI de Dixinn

Le procès du militant de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a atteint son dernier virage ce lundi au Tribunal de Première Instance de Dixinn. Un dernier virage marqué par la suite des plaidoiries de la défense et la réplique du parquet. Après un bref exposé des deux parties caractérisé par des débats très houleux, le juge en charge du dossier a renvoyé l’affaire au 4 mars prochain pour rendre sa décision.

Au terme donc des débats Me Salifou Béavogui avec un ton ferme et menaçant dénonce un dossier vide: « Dans ce dossier aucun scellé n’a été présenté, aucune arme n’a été présenté, personne n’est venu ici au tribunal affirmer avoir vu Boubacar Diallo avec une arme ce 19 juin 2016,personne n’est venu dire qu’il a été vu entrain de tirer », a dénoncé le porte parole du collectif d’avocats de l’UFDG.

Connu pour son franc parlé, maitre Béavogui, visiblement consterné par l’attitude du parquet a affiché une image méconnue de lui. Dans cette même lancée il recadre le parquet dans ses prétentions. Pour parler de Sidy souleymane N’Diaye, Me Béa indexe un procureur déguisé en politique et qui n’a pour objectif condamner les innocents notamment les militants de l’ufdg. Fort de ses arguments, Me Salifou Béavogui demande à la justice de décider en toute indépendance: « Que les juges acceptent pour une fois comme dans toutes les autres affaires de mettre sur la balance les arguments de toutes les parties et de décider en toute souveraineté », lance t- il.
Boubacar Diallo Grenade sera donc situé sur son sort le 4 mars prochain.

Pour la Rédaction du groupe Sud Media Guinée (Ibrahima Djikiné)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info