Missions de contrôles aux régies financières de l’Etat : ces annonces de Kassory Fofana qui ne rassurent guère

Dans le cadre de la lutte contre la corruption, le Premier ministre annonce  avoir entrepris des actions visant à assurer le contrôle des activités des différentes régies financières de l’Etat. Ces missions d’inspection seront effectuées à la Douane, aux Impôts, à l’Anaim et à la SGP… Elles visent à lutter contre la corruption sous toutes ses formes, dans les services publics et parapublics.

La finalité de ces contrôles, rappelle Kassory Fofana, « est   de relever les irrégularités pour des fins des corrections et sanctions d’une part, et d’autres part de s’assurer de la conformité de la gestion des établissements concernés avec le cadre juridique, financier et comptable, régissant leur fonctionnement ». Même si cette annonce a été saluée par la Société civile, à travers la
Cellule Balai Citoyen, nombreux sont les guinéens qui attendent de voir l’homme à l’œuvre, puisqu’ils n’ont plus confiance.

Tirant les leçons de la récente condamnation jugée trop légère de l’ex-Directeur Général de l’Office Guinéen des Chargeurs, Sékou Camara, condamné au  payement d’une amende de 20 millions de francs guinéens, dans une affaire de détournement de plus de 25 milliards de francs guinéens, nombreux sont les guinéens qui restent sceptiques à cette annonce. De même, le dossier incriminant Paul Moussa Diawara, ex-Directeur Général de l’OGP est encore en justice.

En tout cas bon nombre d’observateurs, craignent un règlement de
comptes dans cette démarche du Premier ministre, pour procéder à la chasse aux sorcières, parce que Kassory dispose déjà ses hommes au sein de l’administration.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Alexis Lamah)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info