Délestages du courant électrique à Conakry: les techniciens d’EDG tentent d’apporter des solutions !

La question a réuni lundi 18 février 2019, à Conakry, des responsables de l’Électricité De Guinée et des cadres du ministère de l’énergie et de l’hydraulique avec à sa tête le secrétaire général du département, Sékou Sanfina Diakité. Les discussions  ont permis aux participants de dénicher les causes de ce problème, devenu récurent: « Pourquoi il y’a ce délestage, vous savez pendant cette phase d’étiage, nous devons gérer le couple hydroélectrique entre Garafiri et Kaléta. Ce qui fait que la production maximale que nous pouvons disposer en cette période d’étiage où les approches sont quasi nulles est de 75 mégawatts », s’est défendu Abdenbi Attou, l’Administrateur général de la société de l’Electricité De Guinée (EDG).

Au sortir de cette réunion, des mesures idoines ont été donc annoncées par le ministère et ses partenaires pour une desserte en courant électrique: « Les installations qui ne sont pas aujourd’hui en marche, comme chez les opérateurs privés, essayer de les sensibiliser, les convoquer et parler avec eux. Mais ce qui est claire, c’est que, l’amélioration de la desserte en fonction de la qualité des équipements qui étaient en panne face faire sentir. Ça peut être deux départs en plus », a proposé Sékou Sanfina Diakité, secrétaire général du ministère de l’énergie et de l’hydraulique.

Pour la Rédaction du groupe Sud Media Guinée (Ibrahima Djikiné)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info