dimanche, octobre 24

Accusé de complicité de vol d’un pickup, le chauffeur d’un cadre du RPG Arc-en-ciel meurt en prison ?

Il y a un an de cela, le défunt à bord d’un véhicule aurait été victime d’un braquage sur l’autoroute Fidel Castro au niveau de Sankoumbaya précisément, où les malfrats ont réussi à emporter le pickup de marque 4X4 HILUX. Arrêté et jugé pour complicité à la demande de sa patronne dame Marie Khenette Guilavogui, le jeune Kouyaté a été condamné au paiement d’une amende d’un million de francs guinéens et fera un an et six mois de prison ferme à la maison centrale de Conakry.

Selon nos sources, Mamadi Kouyaté serait mort en prison des suites de maladie contractée pendant son incarcération. La victime, dans la quarantaine, qui laisse derrière lui une famille éplorée est père de deux enfants, et, il repose désormais au cimetière de Lansanayah dans la haute banlieue de Conakry.

Il faut rappeler que le défunt était en service au garage du gouvernement de Guinée et officiait comme chauffeur des véhicules mis à la disposition des cadres « influents » du RPG Arc-en-ciel (parti au pouvoir) dont la dame Marie Khenette Guilavogui, ex-préfet de Faranah et ancienne directrice de campagne du candidat du parti aux dernières élections présidentielles de 2015. Pour recouper les informations, nos multiples tentatives de joindre la dame Marie Khenette sont restées vaines.

Ses collègues marquent leur solidarité au défunt et à sa famille. Aux dernières nouvelles, le collectif des chauffeurs en service au siège du parti présidentiel et au palais Sekhoutouréyah compte adresser un mémorandum au Chef de l’État et, dans lequel, ils entendent exprimer leur désarroi dans l’exercice de la mission assignée.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Oscar Condé)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com