Emmanuel MACRON à Theresa MAY: « l’accord de divorce conclu en novembre était le meilleur accord possible et n’est pas renégociable »

Le président E. MACRON et la PM Britannique, Thérésa MAY

Selon l’AFP, la Première ministre Theresa May a appelé ce mardi 29 janvier les députés britanniques à lui donner « mandat » pour rouvrir les négociations avec l’Union européenne, ouvrant la porte à une confrontation avec les 27 à seulement deux mois du Brexit. En déplacement à Chypre, le président français Emmanuel Macron lui a adressé une fin de non recevoir, affirmant que l’accord de divorce conclu en novembre était le « meilleur accord possible et n’est pas renégociable ».

Il a appelé le gouvernement britannique à « rapidement présenter » au négociateur en chef de l’UE Michel Barnier « les prochaines étapes qui permettront d’éviter une sortie sans accord que personne ne souhaite mais à laquelle nous devons tous malgré tout nous préparer ».

Le « traité de retrait » de l’UE âprement négocié par Mme May avec l’UE avait été massivement rejeté le 15 janvier par les députés britanniques. Après cet échec, la dirigeante conservatrice n’a pas proposé de plan alternatif, contrairement à ce que réclamaient les parlementaires.

AFP                                  

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info