Légalisation de la polygamie : d’après le ministre Kiridy Bangoura « le président souhaite une équité de traitement…»

Adopté en fin décembre 2018 par l’assemblée nationale et qui suscitera tollé chez les uns et satisfaction avec une once d’ironie chez les autres, le code civil prévoit entre autres la légalisation de la polygamie. Selon le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence, Naby Youssouf Kiridy Bangoura, le chef de l’Etat exige des garanties pour que cette loi ne soit pas au détriment des femmes:  » le président étant féministe, il aurait souhaité une équité de traitement entre les hommes et les femmes devant le mariage. Il a ses convictions mais comme nous sommes en démocratie, il exige que l’Assemblée vérifie que la moitié de la Guinée ne puisse pas être lésée par des dispositions légales qui vont se retourner contre elle. » Autrement dit, le code civil fera donc l’objet de nouveaux débats à l’Assemblée nationale avant que le président de la République professeur Alpha Condé se prononce.

Selon toute vraisemblance, les députés sont en fin de mandat, s’il n’est même déjà expiré. En tout cas, l’opinion dubitative, s’interroge et finira par pointer la complicité entre pouvoirs exécutif et le législatif. Toute chose qui ferait perdre davantage aux députés de l’opposition, de leur crédibilité.

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info