Général Ibrahima Baldé: « le colonel Diao était au cœur des reformes de la Gendarmerie nationale »

t
Le Colonel Salif Diao, ancien directeur des études et stratégies Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale

Depuis le décès du colonel Salif Diao, jusque là directeur des études et stratégies du Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale, des hommages et autres témoignages fusent de toute part. Des réactions unanimes qui magnifient ce grand officier qui, avec dévouement, s’était donné corps et âme pour servir sa nation avec amour et loyauté méritant ainsi la confiance de sa hiérarchie.

Le général des corps d’armées, Ibrahima Baldé n’a pas manqué de rappeler les efforts de son ancien collaborateur direct qui, selon lui, était une des pièces maitresses des reformes de la Gendarmerie Nationale initiées par le commandant en chef des forces armées, son excellence le professeur Alpha Condé, président de la République.

Âgé de 59 ans, le colonel Salif Diao a gravi tous les échelons: ancien directeur des études de l’école nationale de la gendarmerie de Sonfonia, également ex secrétaire général du Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale pour ne citer que ces postes. Le colonel Diao va regagner sa dernière demeure le mardi 08 janvier à Manéyah (Coyah) après les cérémonies militaires prévues le même jour à 09 heures au Haut Commandement de la Gendarmerie sis à Kaloum, commune de la capitale.

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée présente ses sincères condoléances au Haut Commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire, le général des corps d’armées, Ibrahima Baldé ainsi qu’à la famille du défunt.

La Rédaction

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info