Samedi de la propreté : c’est « bidon » dixit Cellou Dalein Diallo

Cellou Dalein à l'assemblée générale de l'UFDG à Conakry

Le dernier samedi de chaque mois, entre 6 heures à 11 heures du matin, est réservé aux opérations d’assainissement de la ville de Conakry. Cette initiative du gouvernement qui est une campagne pour la propreté, malgré l’enthousiasme qui l’accompagne souvent, peine à rendre propre notre environnement, à l’image d’autres capitales africaines. Le Rwanda qui pratique aussi cette même périodicité est quant à lui, devenu un exemple de belle image et inspirant.

Le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, à la faveur de l’assemblée générale ordinaire de son parti à  Commandanyah, soutient trouver la décision populiste et bidon.

La mesure est diversement appréciée. D’aucuns estiment qu’outre la méthode qui n’est mauvaise en soi, la mesure empêche d’autres citoyens de vaquer à leurs occupations, étant limitative.

Selon nos informations, dans certains pays de la sous région, comme au Mali voisin, les opérations d’assainissement s’effectuent quotidiennement, et ce, pendant la nuit, histoire de permettre aux populations de vaquer à leurs activités. 

Faire face réellement à ce défi que constitue la propreté, sous-tend une organisation structurelle et la mise à disposition de moyens conséquents.

L’agence créée à cet effet, devra aussi investir dans la professionnalisation visant une transformation industrielle.

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info