Avec professionnalisme, la Gendarmerie Nationale au four et au moulin ( Libre Opinion)

Le général Ibrahima Baldé avec son chef hiérarchique, le ministre de la défense nationale, Dr Mohamed Diané

De l’avis de la majorité des citoyens guinéens que nous avons interrogés, la gendarmerie nationale fait montre de professionnalisme partout où elle se trouve. Dans le maintien de l’ordre ou encore dans la sécurité routière sur les différentes routes nationales. Ses agents au vestimentaire bien soigné sont appréciés de tous. Ces résultats innovants, obtenus dans le respect du cadre républicain, ont été rendus possible grâce au général de brigade Ibrahima Baldé, Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la justice militaire qui ne ménage aucun effort pour rendre efficace et serviable sa troupe.

Depuis la nomination de ce jeune officier compétent et ancien fonctionnaire des Nations Unies par la junte militaire en 2010 et reconduit à son poste par le président Alpha Condé en 2011, le général Baldé a mis l’accent sur la formation continue des éléments de la gendarmerie nationale. Pour réussir sa mission, le patron du Haut Commandement a complètement rénové et équipé l’école nationale de la gendarmerie de Sonfonya dans la banlieue de Conakry.

Des officiers gendarmes à l’école nationale de Sonfonyah

Il a beaucoup d’ambition pour hisser davantage cette unité paramilitaire et malgré les moyens mis à disposition, il n’a pas encore ceux de son ambition s’inscrivant, naturellement, dans la vision du Commandant en chef des forces armées, en l’occurrence le chef de l’État, prof Alpha Condé. Une situation limitante pour les grandes initiatives qui sont les siennes, nous confie notre source.

Des exercice des cours de tirs à l’école nationale de la gendarmerie

À en croire son entourage, le général Ibrahima Baldé ne manque pas d’initiatives. Et il les partage souvent avec ses collaborateurs lors des réunions dédiées à cet effet. Raison de plus, ce jeune officier mérite une attention de la part du gouvernement en vue de l’accompagner dans la réalisation des objectifs qu’il s’était fixé dans l’intérêt du peuple de Guinée. Sa rigueur dans le travail, son patriotisme, le respect qu’il accorde à sa hiérarchie lui font entre autres, admiré de tous, en première ligne, le président de la République, prof Alpha Condé.

La gendarmerie routière en démonstration

Autre cheval de bataille du général Ibrahima Baldé, c’est le combat contre l’ethnocentrisme. Pour traduire ce comportement dans les faits, il a décidé de traiter tout le monde au même pieds d’égalité. Loin de toute considération ethniciste, il reste engagé à lutter contre ces tares surtout au sein du Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale. Un des atouts du général Baldé pour mener à bien ce combat, c’est qu’il parle presque toutes les langues nationales du pays. Il se sent bien dans nos dialectes. Il parle aussi couramment l’anglais.

Vue du Haut Commandement

Bravo à toi l’homme dévoué et loyal, mon général Ibrahima Baldé. Tu as réussi là où tes prédécesseurs ont échoué.

Thierno Oumar Diawara, journaliste-PDG Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info