Reprise de l’élection de l’exécutif communal de Matoto : les avis divergent et se choquent

Vue de la Mairie de Matoto à Conakry

Monsieur Bah Oury, vice président déchu de l’UFDG et qui dira que l’élection à Ratoma aurait dû être reprise, est quant à lui favorable à la proposition du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Bourema Condé qui soutient la reprise du vote.

Soupçonné d’être en négociations avec le pouvoir, Monsieur Kourouma Papa Koly se détermine et rejette toute idée de reprise de l’élection de l’exécutif communal de Matoto.

Le président du parti GRUP indique qu’au regard d’informations dont il dispose, l’élection de l’élu Ufdg est incontestable : ‘’ Les informations à ma disposition démontrent aisément que Kalémodou Yansané est le gagnant de l’élection. Donc, le maire devait être appelé Kalémodou Yansané. On ne doit pas tergiverser sur ce qui est clair et réel. Cette élection de maire est derrière nous, on doit pouvoir continuer sur l’élection des vice-maires, puisque le maire est déjà élu’’, fait-il remarquer.

Pour l’ancien ministre de l’énergie, vouloir reprendre l’élection du côté de Matoto, est une violation flagrante de la loi en la matière.  » l’opposition se retrouvera pour prendre des dispositions qu’il faut ’’, a menacé Papa Koly Kourouma.

Notons que dans la matinée de ce lundi 24 décembre courant, des centaines de militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) se sont massés devant la mairie de Matoto pour, disent-ils, installer l’élu contesté, Kalémodou Yansané dans ses fonctions. Mais ils ont été vite dispersés par des forces de l’ordre qui avaient déjà investi les lieux tôt le matin.

Alors que la jeunesse du parti au pouvoir avait plutôt bénéficié du laxisme des autorités. Deux poids deux mesures, dirait-on, révélateur…

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info