Manifester jusqu’au départ du premier ministre : le général Soumah du Slecg, déterminé !

Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG à Conakry

Comme prévu, des enseignants ont pris d’assaut ce lundi 24 décembre l’autoroute Fidel Castro, ce, malgré l’interdiction des autorités compétentes. A l’appel du SLECG, les manifestants ont marché plusieurs kilomètres: de l’aéroport jusqu’au grand marché Madina avec des slogans hostiles au gouvernement. Selon un manifestant qui a requis l’anonymat, l’ouverture des négociations serait conditionnée au départ du premier ministre Ibrahima Kassory Fofana qu’ils accusent d’avoir violé des lois.

Dans la foulée, nous avons recueilli la réaction à chaud du syndicaliste Aboubacar Soumah, qui, comme d’habitude n’est pas allé du dos de la cuillère:  » Nous avons prouvé à l’opinion que nous allons continuer à manifester jusqu’à ce que nos revendications aboutissent. Un gouvernement issu d’une démocratie doit être au service du peuple. Mais nous, nous avons un gouvernement qui n’écoute pas le peuple’’, regrette t-il avant d’exiger: ‘’ Nous demandons le départ du Premier ministre. Nous allons continuer  les manifestations jusqu’à son départ définitif ’’ a martelé le premier responsable du SLECG, inflexible face à un premier ministre qui lance un ultimatum sous peine de licenciement « d’enseignants réfractaires ».

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info