Le retour triomphal de Domani Doré au sein de sa famille politique

Mme. Keita Domani Doré, ex ministre des sports
 

 

Nul n’en est dupe, pourrait-on dire ! Dame Domani était-elle définitivement partie du RPG-Arc-Ciel ? Assurément, non !

Quoique ! Depuis son limogeage, Mme. Keïta Domani Doré, marquait ses distances avec son parti dont elle restait responsable au sein du comité central.

Cependant, elle tentera une aventure sur fond de désaccord avec le parti au pouvoir, lors des élections locales à Matoto. Avec son mouvement politique  » Guinée Audacieuse « , dame Domani qui, manifestement manquait d’audace, n’eût pas le courage de rompre avec le RPG-Arc-Ciel.

Un pied dedans, un pied dehors ? C’était dehors, telle était la position prise par le parti contre les militants qui, à la faveur des élections locales étaient enclins à une candidature indépendante. Dame Domani se savait visée; mais par flair politique, effet d’opportunisme, elle a préféré laisser une fenêtre de tirs, en jouant l’équilibriste. Propre à la vielle école !

N’a-t-on pas coutume de dire que le mal des uns fait le bonheur des autres. Si la prise de position de l’ex ministre des sports dans l’élection de l’exécutif communal de Matoto a dérangé certains, par contre cela a été un déclic pour la Dame Domani de retourner à la maison où elle semblait ne plus être en odeur de sainteté.

La dernière assemblée générale ordinaire du RPG Arc-en-ciel, elle y était, accueillie sous un tonnerre d’applaudissement du bureau exécutif du parti présidentiel et ses militants. La coordinatrice de Guinée audacieuse cherchait t-elle à réintégrer son ancien parti (RPG) après sa mésaventure dans la conquête de la Mairie de Matoto comme candidate indépendante ?

En tout cas son soutien en faveur du candidat du RPG Arc-en-ciel, Mamadouba Tos Camara, n’a pas laissé indifférent le parti au pouvoir avec lequel s’annonce une idylle… Rien n’est moins sûr !

Thierno Oumar Diawara, journaliste, PDG du Groupe Sud Média

 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info