Plusieurs milliards de francs guinéens gaspillés pour accueillir Alpha Condé en Haute Guinée, révèle l’activiste Doussou Condé

Madame Sano Doussou Condé, activiste politique vivant aux États-Unis d'Amérique

Mme Sano Doussou Condé était l’invitée de l’émission Œil de Lynx de nos confrères de la radio Lynx FM hier vendredi 21 décembre 2018. Au cours de cette émission, l’activiste politique a dénoncé, comme à ses habitudes, la gestion catastrophique du pays par Alpha Condé. Elle a révélé que la crise que secoue le secteur éducatif guinéen est entretenu par la Directrice Administrative et Financière du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation. Celle-ci ferait et déférait tous les cadres du pays, puisqu’étant très proche du Président Condé.

Mme Sano Doussou Condé n’a pas laissé non plus sous silence la tournée d’Alpha Condé à l’intérieur du pays. Pour elle, ces déplacements dont devenus un business pour les Directeurs Administratifs et Financiers. Au total, elle dit que près de 25 milliards de Francs Guinéens auraient été débloqués rien que pour la visite d’Alpha Condé en Haute Guinée. Elle a qualifié la tournée d’une visite d’adieu politique de M.Condé. « C’est un gaspillage d’argent et d’énergie. Les fonctionnaires véreux profitent de l’occasion pour se faire des sous… », dénonce-t-elle.

Au passage, elle a accusé Aboubacar Makissa Camara, Directeur National des Impôts d’avoir couvert un détournement de plus d’un milliard de francs guinéens dans son service. Le détournement aurait été considéré comme un vol et des médias qui avaient appris la nouvelle auraient été rémunérés pour ne pas ébruiter l’affaire. Pendant ce temps, regrette Doussou Condé, les enseignants qui ne réclament que 8 millions comme salaire de base continuent à souffrir.

Mais à en croire Doussou Condé, la seule responsable de cette crise n’est autre que Mme Benetta Diallo, DAF du ministère de l’Education Nationale. C’est elle qui tirerait les ficelles du blocage des négociations et freinerait tous les élans des autres cadres et mêmes des membres du gouvernement. Elle aurait ses entrées à Sékouthoureyah et influencerait même les prises de décisions du président Condé. Elle serait crainte par tout le monde en Guinée et dirait à qui veut l’entendre être celle qui a fait nommer Kassory Fofana Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Doussou Condé conseille donc aux syndicalistes d’aller vers cette dame afin de voir comment trouver une solution à la crise.

Source: guineedirect

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info