Accord politique/UFR-RPG: Sidya Touré tente de rassurer

Monsieur Sidya TOURE, président de l'UFR et Prof Alpha CONDE Président de la République à l'immeuble Le Golfe

Dans un climat de crise de confiance à tous les niveaux, se justifier devient un exercice, mieux un sport.  Il est désormais secret de polichinelle que preuve de vote, gage de sincérité, a été exigée aux élus communaux du RPG-ACE; le fameux « selfie » pris dans l’isoloir, pour rassurer ? C’est le comble ! Leurs alliés s’y seraient aussi prêtés ? Le cirque !

C’est donc dans une atmosphère faite de suspicion, que l’ancien premier ministre, dépité déjà de l’irrespect des alliances avec le parti au pouvoir essaiera de rassurer « l’alliance électorale qui liait l’UFR au RPG Arc-en-ciel pour la conquête de la mairie de Matoto a été respecté ».

Lorgnant, certainement aussi, sur la commune de Kamsar, il était même obligé à la clarification sur l’état des alliances à Matoto, à la suite de sa démission. Elles étaient toujours d’actualité, a-t-il laissé entendre.

L’ancien Premier ministre sous le régime défunt du général Lansana Conté a, en outre indiqué que le minimum qu’il pouvait faire à Matoto, c’est de respecter son engagement vis-à-vis du RPG-Arc-ciel en donnant des consignes aux électeurs.  » les conseillers de l’UFR ont voté selon les instructions « , a confirmé le leader de l’Union des Forces Républicaines.

L’imprudence de nombre de formations politiques aura été de mépriser la liberté de choix des élus. Nous apprenons d’ailleurs que des conseillers communaux élus sur la liste du parti au pouvoir auraient été forcés à la procuration alors qu’ils brûlaient d’envie d’exercer leur droit au vote. Le temps travaillant pour la vérité, nous situera immanquablement sur les raisons de cette mise au pas et les motivations réelles de ces élus.

Notons que l’élection de l’exécutif communal de Matoto s’est déroulée samedi dernier sur fond de vives contestations de part et d’autre.

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info