Le site d’informations mediaguinee serait-il pris en flagrant délit de mensonge et d’usage de faux ? (Source)

La crise liée aux élections locales s’enlise. La supervision de l’élection des exécutifs communaux organisée presque de manière sélective, a donné lieu à de scènes invraisemblables, le dernier cas en date, Matoto, la plus grande commune de Conakry.

L’objet de toutes les attentions du fait de cette importance, du jeu d’alliance douteux et l’incertitude quant à l’issue du vote, la confusion y était totale et surtout spectaculaire. En pareille crise de confiance, les esprits s’échauffent et la désinformation étaient au rendez-vous ! C’est dans ce contexte que certains médias locaux seraient pris en flagrant délit de mensonge et d’usage de faux.

Dans un article intitulé : le ministre Bouréma Condé peut-il  invalider l’élection du maire de Matoto ? Le juriste Mamadi 3 Kaba tranche. Cet article qui était visible ici: http://mediaguinee.org/ministre-de-ladministration-territoire-invalider-lelection-maire-de-matoto-juriste-mamadi-3-kaba-tranche/ a été aussitôt décroché à la demande de Monsieur Mamadi 3 Kaba, le présumé auteur.

Selon notre source, Monsieur Kaba a démenti avoir tenu de tels propos avant de déplorer cet état de fait:  » Apparemment, Monsieur Mamadi 3 Kaba n’est même pas informé de l’article et n’a jamais tenu ces propos. Aussitôt informé du mensonge de médiaguinee, Monsieur Mamadi 3 Kaba a appelé les menteurs et a demandé qu’ils retirent l’article. Ce qui fut fait. Mediaguinee était obligé de rétracter l’article. Ces journalistes et sites partisans sont les malheurs pour la Guinée « , nous a confié notre source, sous couvert d’anonymat.

Avec la situation qui prévaut dans le pays, force est de reconnaitre que les médias ont un rôle primordial à jouer dans la préservation du tissu social qui reste fragile. Professionnellement, une telle pratique est loin de l’intérêt national, et par ricochet, déshonore notre beau métier. Attention !!!

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info