Éducation: vers un sabotage de la grève à N’Zerekore

Symbole de la ville de N'Zérekoré

La dernière interview du Premier Ministre sur la RTG a visiblement intimidé certains Enseignants à l’intérieur du pays. Le Chef du gouvernement expliquait que les négociations peuvent se tenir parallèlement aux cours. Il demandait donc au Syndicat de l’éducation de suspendre le mot d’ordre de grève et de poursuivre les pourparlers.

Ce vendredi, le Secrétaire général du SLECG antenne N’zérékoré s’est apparemment inspiré de cette ruse pour annoncer la suspension de la grève dans sa région. Seul bémol, ce qu’il n’a pas compris dans la communication du Premier Ministre, c’est que Kassory Fofana insiste sur l’impossibilité de céder le moindre sou aux Enseignants.

Cette décision du Syndicat de N’zérékoré vient confirmer la thèse d’une possible implosion du SLECG. A moins qu’il ne s’agisse d’une plaisanterie de mauvais goût. L’acte pourrait être considéré comme un désaveu du Secrétaire général du mouvement, le Camarade Aboubacar Soumah. Attendons de voir.

 Pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée (Mohamed Ali)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info