Révision de la loi sur la liberté de la presse: cette annonce « humiliante » du ministre Amara Somparé

Le ministre Amara Somparé

Depuis l’annonce du ministre guinéen de la communication portant sur la révision de la loi sur la liberté de la presse, nombreux sont les professionnels des médias qui continuent d’exprimer leur indignation. C’est le cas du président de l’Association Guinéenne des Éditeurs de la Presse Indépendants (AGEPI). Iboune Conté a cadré le ministre Amara Somparé avant de lui rappeler à l’ordre: « La Loi 002/22/06/2010 sur la liberté de la presse et la Loi 003/22/06/2010 portant sur la Haute Autorité de la Communication sont les Lois organiques pour qu’elles fassent l’objet de révision il y a un préalable qui est loin d’être accessible pour ce Ministre, car il faut les 2/3 des députés que l’actuelle majorité n’a pas à l’Assemblée Nationale ! Le président de la République n’a pas besoin de tel ministre qui est loin d’avoir la maîtrise de tels enjeux et friand des effets d’annonces au moment où Reporters Sans Frontières a ouvert la consultation pour l’élaboration d’un nouveau rapport sur l’état de la Liberté de la presse dans le monde », regrette le Patron de l’AGEPI, Iboune Conté.

Le ministre de la communication, Amara Somparé a intérêt à renoncer à ce fameux projet qui risque de lui créer des ennuies. C’est tout simplement humiliant.

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info