Assainissement de la ville de Conakry: la grade présidentielle empêche le journaliste Louis de Finesh d’exercer son métier

Le président Alpha Condé et sa garde à Conakry

Selon la rédaction du quotidien d’informations générales, focusguinee.info, son journaliste Mamadou Bailo Diallo connu sous le nom de Louis de Finesh a subi encore des persécutions de la part de la garde présidentielle. Les faits se sont déroulés hier samedi 1er décembre 2018 lors du passage du chef de l’Etat, prof Alpha Condé sur les lieux d’assainissement à l’aéroport de Conakry.  » dès que le président de la république est arrivé sur le terrain, une de ses garde m’a intimé de quitter immédiatement les lieux de reportage si je ne veux pas de problème et que l’ordre serait venu de la présidence « , a expliqué le journaliste Louis de Finesh.

Le journaliste Mamamdou Bailo Diallo alias Louis de Finesh

Le 25 novembre 2017, au siège du RPG-Arc-en-ciel, le même journaliste Mamadou Bailo Diallo avait été bastonné par des éléments de la garde présidentielle, cette fois encore, en présence du président Alpha Condé. Ce jour là, ces bérets rouges avaient détruit tout son matériel de reportage et retiré également ses téléphones portables.

La rédaction du site d’informations générales focusguinee invite les autorités compétentes à veiller sur la sécurité des journalistes particulièrement celle de son journaliste, Louis de Finesh.

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info