Harcelé et agressé, un jeune réfugié syrien reçoit 90.000 euros grâce à la mobilisation des internautes

En image le jeune réfugié syrien et son agresseur
En Angleterre, depuis le mardi 27 novembre, les images révoltantes d’un jeune réfugié syrien, victime de harcèlement scolaire et d’une agression à caractère raciste, font le tour des réseaux sociaux. Indignés, des internautes se sont mobilisés en masse, allant jusqu’à ouvrir une cagnotte en ligne.

Le pire des réseaux sociaux a ainsi donné lieu à une extraordinaire solidarité.

Sur la vidéo, partagée des milliers de fois sur Twitter, on peut voir le jeune réfugié syrien, 15 ans, se faire martyriser sans aucune raison par un autre élève beaucoup plus grand que lui, âgé de 16 ans, sur le terrain de sport de l’établissement scolaire britannique où tous deux sont scolarisés.

Les faits remonteraient à fin d’octobre dernier. Ils se sont déroulés au lycée de Huddersfield, une ville située au nord près de Leeds (Nord de l’Angleterre).

Les autres enfants, hilares

Cela devant plusieurs autres enfants et adolescents hilares, ne trouvant visiblement rien de mieux à faire que de se moquer de la victime plutôt que de lui venir en aide.

Le bourreau s’en prend donc au jeune, qui ne peut pas non plus vraiment se défendre car son bras semble cassé – il porte un plâtre au bras gauche – , le projetant au sol.

Le calvaire du jeune syrien n’est pas encore terminé. On peut en effet voir son agresseur le saisir par le cou et l’étrangler pour lui verser de l’eau dans les yeux.  « Je vais te noyer », lui crie-t-il avant de le laisser partir, enfin.

Selon les informations communiquées par les médias britanniques, on apprendra plus tard l’identité de la jeune victime.

Il s’appelle Jamal et a eu le courage de parler à sa famille. Celle-ci a porté plainte et une enquête a été ouverte par la police locale pour « agression aggravée à caractère raciste ».

Cnews

 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info