Crise de l’éducation: Sydia Touré fait une proposition

Sidya Touré, leader de l'Union des Forces Républicaines (UFR)

Le Haut Représentant (sur quel dossier ?) du Chef de l’état s’est étonné du temps que prend le gouvernement dans la résolution de la crise syndicale qui frappe le secteur de l’éducation. Le ledaer du parti de l’Union des Forces Républicaines, qui ne semble pas porter la primature de Kassory Fofana dans son cœur rappelle qu’il est de la responsabilité de l’Etat de veiller à la bonne éducation des élèves et étudiants.

Pourtant la crise dure. Deux mois après l’annonce officielle de la rentrée des classes, les cours n’ont toujours pas vraiment repris. Le dialogue entre les deux parties: gouvernement et SLECG semble rompu. Que faut-il faire ? L’ancien Premier ministre de feu Général Lansana Conté répond:

«  il n’y a aucune possibilité d’imaginer qu’on ne peut pas discuter avec les gens. Donc, je suis pour la discussion, je suis pour le dialogue et je pense qu’avec un peu de crédibilité, quel que soit le sujet, on peut discuter et trouver des solutions « .

Sidya Touré prend clairement l’option du dialogue pour une sortie de crise.

Pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée (Mohamed Ali)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info