Justice: des enseignants condamnés pour avoir réclamé leur droit

Cela se passe en Guinée. Six enseignants grévistes condamnés chacun à six mois d’emprisonnement avec sursis pour  » attroupement « . C’est une décision du Tribunal de première instance de Kaloum tombée ce lundi 26 novembre 2018.

Ces enseignants ont été arrêtés la semaine dernière alors qu’ils protestaient contre le gel de leurs salaires et pour l’amélioration de leurs conditions de vie avec à la clé les 8 millions de francs guinéens comme salaire de base pour chaque enseignant. Des revendications qualifiées de  » fantaisistes  » par les autorités guinéennes, notamment le président de la République, le prof Alpha Condé.

Des enseignants guinéens en colère à Conakry (photo archive)

Notons que depuis près de deux mois, le secteur de l’éducation nationale traverse une crise sans précédent liée à la grève générale illimitée déclenchée par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG).

Pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée (LS)

 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info