Insécurité: un autre journaliste victime d’attaque armée

Image du salon de notre confrère saccagé à Taouyah

Les faits se sont déroulés ce lundi 26 novembre aux environs de 21 heures au quartier Taouyah dans la commune de Ratoma. Selon nos informations, il s’agit des hommes armés qui ont fait irruption au domicile de notre confrère Mountaga Touré, Directeur de publication du magasine Guinée Times et Africa Times. Pas de perte en vie humaine mais les assaillants ont cassé tout ce qui se trouvait au salon. Interrogé par quelques médias locaux, la victime Mountaga Touré revient sur les circonstances de cette attaque armée:

« Aux environs de 21 heures, deux hommes inconnus sont venus à bord d’un véhicule non immatriculé me demander au quartier. Mon cousin les a conduits à mon domicile, qui se trouve dans un bâtiment à étage. Une fois qu’ils ont monté aux escaliers, ils l’ont tabassé, il est tombé. Après, ils ont fait irruption à la maison demander à ma femme où est ce que je me trouve. Elle a répondu que je ne suis pas là bas ! Ils ont dit non !, il est là, on le sait. Ils l’ont demandé de sortir mon ordinateur et ils ont dit qu’il y a quelqu’un qui a une arme et qui est posté dehors et que si jamais, ils appellent au secours, ils vont les tuer tous. Après, ils ont frappé ma femme et les enfants et ils ont cassé tous les meubles qui étaient au salon « .

Jamais la presse indépendante n’a été si menacée que sous le régime d’Alpha Condé. Pis, le gouvernement ne dit mot face à ces menaces et intimidations dont font l’objets certains journalistes en République de Guinée.

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info