Médias: la Haute Autorité de la Communication condamne les menaces dont font l’objet certains journalistes guinéens

La présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC)

En Guinée, il n’est de secret pour personne que les médias privés traversent une période critique de leur histoire. Des menaces, des perquisitions et autres formes d’intimidation à l’endroit des journalistes sont devenus monnaie courante, surtout ces derniers temps.

Lors d’une rencontre tenue hier jeudi 22 novembre 2018 avec quelques responsables des médias locaux, la présidente de la Haute Autorité de la Communication Martine Condé a vigoureusement condamné ces actes et demandé aux auteurs de faire recours aux voies légales au lieu de s’en prendre aux journalistes: « Nous avons constaté ces derniers temps que certains journalistes font l’objet de menaces, d’agressions verbales et même de chantage. Cela ne se doit pas. Les médias ont un rôle essentiel dans notre démocratie en construction…

Il faut que les uns et les autres  acceptent le fait que les journalistes critiquent, dénoncent et tendent leur micro à ceux qui ont d’autres points de vue. Ils doivent le faire de manière professionnelle et responsable et dans le respect des lois et règlements en vigueur.  La liberté de la presse est une réalité dans notre pays.

En conséquence, le fonctionnement des médias doit se faire sans pression et sans menace aucune. Tous ceux qui ont des griefs contre les journalistes ou les médias, doivent saisir soit la justice, soit la Haute Autorité de la communication », a déclaré la patronne de l’instance de régulation des médias en République de Guinée.

En somme, pour exercer librement le métier de journaliste en Guinée, il faudra faire des éloges du pouvoir ou encore censurer toutes les informations qui dérangent. La Haute Autorité de la Communication serait complice des menaces et autres agressions dont font l’objet certains journalistes.

Pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée (SRK)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info