Crise de l’Education: Kassory Fofana dribble tout le monde

Des élèves dans les rues à Conakry

Deux mois après la date annoncée par le gouvernement, l’école guinéenne a toujours du mal à fonctionner correctement. Dans plusieurs localités, les Enseignants, déterminés à mener à bout leurs revendications, ne comptent pas baisser les bras. Au contraire, ils sont déterminés, malgré la sanction sortie de nulle part qualifiant certains maîtres de classes de fictifs.

Derrière cette tempête sans fin, se trouverait la main noire du Premier ministre Kassory. Lui qui est normalement le garant du dialogue social et politique, a mis le pied sur le frein. Et plus rien n’avance. Récemment, une rencontre entre les deux parties avait été programmée. Elle devait avoir lieu jeudi passé, mais a dû être reportée pour le lendemain. Sauf que vendredi aussi, aucun représentant côté gouvernemental n’a fait le déplacement. De qui se moque t-on ? Les Enseignants sont résolus. Ils sont accompagnés en cela par les élèves et les parents d’élèves.

Pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée (Mohamed Ali)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info