» Il faut des armes pour maintenir l’ordre à Bambéto « : le député Ousmane Gaoual Diallo condamne ces propos tenus par Amadou Damaro Camara du RPG

Dans un entretien accordé à certains médias locaux, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo a exprimé son indignation face à la déclaration « criminelle » du président du groupe parlementaire de la mouvance Amadou Damaro Camara qui a suggéré  » l’utilisation des armes contre les populations de l’axe Hamdalaye-Bambéto-Cosa « .

En réaction à ces déclarations incendiaires, voici ce qu’en pense Ousmane Gaoual Diallo: « Tous les Guinéens ont vu le visage de la haine, ont entendu la parole de celui qui incite, encourage, suscite et protège les criminels de Guinée. Il s’agit de Monsieur Amadou Damaro Camara . Sa déclaration dans l’entretien qu’il a eu avec Espace fm, c’est un crime. Sa déclaration est un encouragement aux meurtres, sa déclaration consiste à dire que sur le territoire de Conakry, il y a des gens qui méritent d’être exécutés par l’armée. Cette déclaration ne sera pas sans conséquence. Le groupe parlementaire de l’UFDG se réunira dès que possible pour prendre des mesures exceptionnelles contre cette forfaiture. Il faut que les Guinéens comprennent que sous le régime d’Alpha Condé, il y a des criminels, ceux qui encouragent suscitent et protègent les auteurs et commanditaires des crimes qui sont en train d’être perpétrés sur l’axe. Aujourd’hui, ils sont contents d’oppresser cette zone qui était à l’avant-garde des combats pour la liberté, de lyncher cette zone, nous ne sommes pas des animaux Monsieur Damaro ».

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info