Martine Condé ou l’ennemi de la liberté de la presse en Guinée

Mme. Martine Condé, président de la Haute Autorité de la Communication (HAC)

La présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC) est hostile à la liberté d’expression. Elle n’aime pas que les journalistes disent la vérité aux guinéens par rapport à la gestion catastrophique de son mentor, le professeur Président Alpha Condé.

L’une des preuves est sa dernière décision annulant l’accréditation  du journaliste Mouctar Bah, correspondant de Rfi et de l’AFP en Guinée. Selon Mme. Martine Condé, Mouctar Bah n’est pas journaliste, c’est un militant. Diantre ! plus militante que Martine Condé, meurt. Le seul tort de Mouctar Bah, est  d’avoir donné la parole aux victimes des exactions policières survenues au quartier Wanindara dans la haute banlieue de Conakry, le mercredi 28 octobre 2018.

Mme. Martine Condé veut mettre hors-jeu des journalistes qui critiquent le pouvoir d’Alpha Condé. Beaucoup d’entre eux sont menacés de mort ou agressés pour avoir dénoncé ou critiqué le pouvoir en place. Certains sont persécutés en plein exercice de leur métier. Curieusement, silence radio chez la Haute Autorité de la Communication, une institution chargée de réguler les médias en République de Guinée, par ricochet, censée défendre les journalistes partout où besoin se fait sentir.

Il est temps, grand temps que les responsables des médias, les Associations de presse, bref, les journalistes aplanissent leurs points de divergences  pour sauver la liberté de la presse en République  de  Guinée, sérieusement menacée par cette militante de premières heures du RPG, parti au pouvoir et ses complices tapis dans le palais du 25 Août, siège de la HAC. Mme. Martine Condé doit partir pour préserver cet acquis indispensable pour la promotion de notre jeune démocratie.

Vivement la liberté de la presse qui tend à disparaitre en République de Guinée.

Nous y reviendrons !

 La Rédaction du groupe Sud Média Guinée (Thierno Oumar Diawara)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info