Négociations syndicales: le SLECG rejette les propositions de l’honorable Damaro Camara

Lundi 05 novembre 2018, le député Amadou Damaro Camara en compagnie d’autres « volontaires » se sont rendus au siège du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) au quartier Donka, dans la commune de Dixinn. En cause, plaider pour la reprise des cours, suspendus pour faute de revalorisation des salaires des enseignants.

Interrogé par nos confrères du site d’informations mediaguinee.com, un des responsables du SLECG, Oumar Tounkara a déclaré:  » Il n’y a pas eu de conclusions, il n’y a rien de sérieux. Ceux qui sont venus, nous ont dit qu’Ils sont venus d’eux-mêmes, ils ne sont pas mandatés par le gouvernement. Ils voulaient qu’on reprenne les cours et qu’on procède à un recensement. On a dit non, ce n’est pas ce que l’assemblée générale nous a dit. Ils nous avaient dit qu’ils allaient nous faire des propositions concrètes. Celles-ci ne nous ont pas été faites ». Autrement dit, le mot d’ordre de grève continue.

Cependant, des observateurs s’interrogent sur la bonne foi du gouvernement guinéen à trouver une issue favorable à la crise qui secoue le secteur de l’éducation nationale et par ricochet, empêche les enfants d’étudier.

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info