Grève des enseignants: le syndicaliste Aboubacar Soumah loin de céder devant les  » intimidations  » du gouvernement

Malgré le gel des salaires de certains enseignants grévistes, le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) a réaffirmé sa volonté de poursuivre le mot d’ordre de grève jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications.

Aboubacar Soumah l’a fait savoir ce samedi 03 novembre devant ses camarades massivement mobilisés au siège du SLECG sis au quartier Kénien dans la commune de Dixinn. Il s’agit de la fixation des salaires de base à 8 millions de francs guinéens par enseignant, soit un peu plus de 800 euros.

A quand la reprise effective des cours, quand on sait que le gouvernement Kassory a rejeté toute idée de négociations avec le syndicat qui, pourtant défend une cause noble.

Pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée (SRK)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info