Politique: Et si le Pouvoir entretenait lui-même les manifestations !

Ce n’est un secret pour personne que les manifestations, quoi que légalement reconnues par la Constitution, sont réprimées dans le sang en Guinée. Et malgré tout le dispositif de la police visant à imposer le diktat de la peur, les militants de l’Opposition ne reculent pas devant la machine de la dictature. Cela peut sembler bizarre, mais c’est un schéma tellement prévisible !

En effet, le Pouvoir est conscient que l’Opposition actuelle jamais n’abdiquera. Et il se sert de cette bravoure des partisans de l’UFDG (surtout) pour rendre le pays ingouvernable. C’est fait à dessein. Sans oublier les businessmans des crises qui font semblant d’éteindre le feu.

Par ailleurs, selon un analyste politique, la question qu’il convient de se poser en pareille situation est de savoir  » à qui profite ce chaos qui est entrain de s’installer progressivement « . A en croire ses explications,  » l’opposition n’en tire que l’assassinat de ses militants, et, à la longue, le ras-le-bol de ceux-ci lorsqu’ils verront que l’accès à Sekhotoureya est, ou impossible, ou tributaire de milliers de sacrifices humains « . Car comme le dit Makanera Kaké,  » tout le monde n’est pas prêt à mourir pour qu’un seul accède au Pouvoir« . De l’autre côté, il y a le Pouvoir.  »

Une situation d’instabilité lui est fatalement préjudiciable en terme d’investissements étrangers. Mais franchement, s’il s’en fout royalement, comme c’est le cas, il pourrait en profiter pour instaurer un véritable cycle de la peur et se montrer en héros. D’instabilité en instabilité, beaucoup d’échéances pourraient être compromises. Y compris les élections. Après tout, qui est fou pour organiser un scrutin quand ça ne va pas dans les rues ?  » Ceux qui votent doivent être protégés « . Pas bête. Il convient donc de dire au Pouvoir et à l’Opposition de changer de stratégie, de part et d’autre, pour l’intérêt supérieur de la Nation, avec à la clé, l’organisation d’élections libres, paisibles et transparentes en 2020.

Pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée (Mohamed Ali)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info