Urgent: Cellou Dalein Diallo sur l’enquête du parquet général

Entouré par des membres du bureau exécutif, le patron de l’UFDG est largement revenu sur sa mésaventure avant de se prononcer sur l’enquête annoncée par le gouvernement:  » C’est pas les agents qui m’ont sauvé la vie, c’est Dieu qui m’a sauvé. J’étais là avec docteur Faya Millimouno, mon chauffeur et ma garde rapprochée quand la balle est venue traverser la vitre de mon véhicule. On parle d’enquêteurs, de spécialistes, je ne sais quoi. Mais pourquoi, le gouvernement n’a pas ouvert des enquêtes sur les tueries survenues lors des marches. Monsieur Alpha Condé et son gouvernement ont tué 96 de nos militants. Les gens disent que c’est nous qui les avons tués. Non, nous on ne peut pas tuer nos propres militants, des gens qui se battent pour nous. C’est impossible. Nous sommes des musulmans. Aujourd’hui, le gouvernement parle d’enquêtes, parce que la presse en a largement parlé. Ils veulent montrer leur bonne foi à l’opinion nationale et internationale. Moi je ne suis pas mort, je ne suis pas blessé. Je me porte bien et je suis plus déterminé aujourd’hui qu’hier « , a déclaré Elhadji Cellou Dalein Diallo devant ses militants et sympathisants sous les applaudissements de ces derniers.

Avant de prendre congé des médias, le chef de file de l’opposition républicaine a appelé ses militants à observer la ville morte le lundi 29 octobre et une marche pacifique le mardi 30 octobre 2018 sur toute l’étendue du territoire.

Pour la Rédaction du Groupe Sud Média Guinée (SRK)

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info