Éducation: Le SLECG promet de durcir le ton dès lundi

Il ne faut rien se cacher: Le secteur de l’éducation est confronté à une crise depuis plus de 2 ans. Si quelques acquis ont été obtenus, notamment avec le paiement des 40% sur le salaire des Enseignants, les choses ne semblent pas vraiment s’arranger.

Face au refus du gouvernement d’ouvrir un couloir de négociations autour des 8 millions réclamés comme salaire de base, les Enseignants ont décidé de ne pas reprendre le chemin des classes. Et selon des sources dignes de foi, le ton pourrait se durcir dès la semaine prochaine. Les Enseignants auraient décidé de passer à la vitesse supérieure. Comment ? C’est toute la question.

Affaire à suivre.

Mohamed Ali pour le Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info