Flux migratoire: Le président Condé justifie le phénomène par un manque d’emploi pour la jeunesse

Lors d’une interview avec la presse étrangère, c’était à la veille des festivités de l’an 60 de l’indépendance nationale, le prof Alpha Condé a vigoureusement dénoncé l’absence d’emplois pour la jeunesse africaine: « J’ai été très clair. j’ai été le premier, il ya trois ans, à dire en Afrique du Sud à mes collègues que nous sommes assis sur une bombe. 70% de la population ont moins de 40 ans. Si nous trouvons pas de travail pour ces gens là, nous allons perdre. Je vous fais remarquer que sous mon mandat, nous avons décidé d’investir dans la jeunesse. J’ai dit aux chefs d’Etat africains qu’on ne doit pas tout rejeter sur le colonisateur. Nous avons aussi notre responsabilité. Parce que si nous conservons l’essentiel de nos ressources, nous devons améliorer les conditions de vie de nos populations: comme ça nos jeunes n’allaient pas s’immigrer. Donc, c’est pourquoi nous nous sommes battus pour l’énergie dont je suis le champion aujourd’hui en Afrique. C’est pour que nous puissions transformer nos matières premières pour pouvoir donner du travail à nos jeunes« , a expliqué le président Alpha Condé aux journalistes français.

Rappelons que dans l’une de ses sorties médiatiques, le président Alpha Condé avait soutenu avoir créé suffisamment d’emplois pour la jeunesse guinéenne. Cependant, cette dernière sortie du locataire du palais Sekhoutouréyah ne vient-elle pas démentir cette affirmation avouant que le flux migratoire s’explique par le manque d’emplois sur le continent ?

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info