Festivités du 02 Octobre – Mohamed Lamine Bangoura occupe la place du président de la Cour Constitutionnelle: Fodé Oussou Fofana dénonce une complicité du président Condé

Dans un entretien accordé à nos confrères du site d’informations générales mediaguinee.com, le vice président de l’UFDG n’a pas digéré de voir Mohamed Lamine Bangoura occuper confortablement la place réservée au président de la Cour Constitutionnelle alors que le décret présidentiel confirmant son élection à la tête de l’institution n’est pas encore pris. D’où la colère de Fodé Oussou Fofana: « Au moment où ce qui se passe à la Cour constitutionnelle, dans la forme et dans le fond n’est pas juste, au moment où tous les constitutionnalistes ont démontré que ce qu’il (Mohamed Lamine Bangoura) est en train de faire est une humiliation pour le pays, et c’est anticonstitutionnel, il a eu le courage d’aller devant tous les chefs d’Etat, nous humilier, aller s’asseoir à la place de Kèlèfa Sall, comme pour dire qu’il s’en fiche du décret qui peut confirmer le holdup électoral qu’il a eu à faire, ça c’est extrêmement grave.

C’est une honte, une insulte, ça a dénaturé aujourd’hui la célébration de cette fête-là », regrette le vice-président de l’UFDG. Poursuivant, il soutient que cela signifie simplement que de 2010 à maintenant en matière de démocratie, on n’a pas fait un pas. Et que monsieur Alpha Condé depuis son arrivée, il l’a prouvé lui-même, qu’il n’a pas de respect pour la constitution de la Guinée. Sinon ce monsieur Bangoura n’osera pas aller s’asseoir là-bas, c’est une humiliation pour tout le pays. Comme pour dire que certainement qu’il a l’assurance, et comme on l’a dit monsieur Alpha Condé est le parrain de tout ça.

Sinon ce monsieur n’allait pas faire ce qu’il a fait là. C’est sûr qu’il a reçu le mandat de monsieur Alpha Condé, c’est pourquoi il a fait ça. Et c’est ce qu’il est venu confirmer au peuple de Guinée, que ce qui l’intéresse ce n’est pas la constitution, mais le mentor qu’il a, qui est monsieur Alpha Condé.

Le peuple de Guinée ne va jamais le considérer. Il est en train d’entrer lui-même dans l’histoire de la Guinée par la petite porte parce qu’il a l’impression que le pouvoir de monsieur Alpha est un pouvoir éternel. Il a donné la preuve irréfutable que de tout ce qu’il a fait comme violation des règles, il a fait avec la permission de monsieur Alpha Condé, et l’histoire le retiendra.

Le minimum était d’attendre que monsieur Alpha Condé confirme ou infirme sa présidence. On ne l’a même pas confirmé, et il vient s’asseoir là-bas. Cela veut dire que lui, il se considère déjà comme président de la Cour constitutionnelle parce qu’il a le soutien de monsieur Alpha Condé. Mais on verra bien comment ça va se passer dans ce pays.

Le président de la République lui –même est protégé par la Constitution, pas parce qu »il s’appelle monsieur Alpha Condé, il est protégé par la constitution parce qu’il est le président de la république. S’il viole cette constitution lui-même, il la piétine, on verra bien comment ce pays va être ».

Source: Mediaguinee

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info