Revue de la presse: Une semaine mouvementée en Guinée

La presse guinéenne s’est vraiment délectée ces 7 derniers jours. Il y avait de la matière. Et la plupart des dossiers sont liés à la mal gouvernance ou la crise à la Cour Constitutionnelle. Selon nos confrères de la Lance, le Chef de l’État doit vraiment se prononcer sur le dossier des « 8 Rebelles » qui ont réussi à éjecter leur Président. Se prononçant sur un autre dossier non moins sensible, le Démocrate aborde la situation des 4 mille personnes de la zone Kaporo que l’État menace de déguerpir.

Un dossier que le journal satirique Le Lynx qualifie de patate chaude et de « plaie encore ouverte » aux dires d’un Citoyen que l’hebdomadaire a interrogé. Sur les sites ainsi que les radios, les infos ont tourné autour de la crise constitutionnelle avec la médiation ratée et énigmatique du conseil national des organisations de la société civile guinéenne.

Outre cette crise, celle du port autonome aussi a alimenté les commentaires et analyses de nos confrères. Une crise qui a abouti à l’incarcération du Secrétaire général du Syndicat, Cheick Touré. Autant de dossiers à suivre de près. La nouvelle semaine qui commence risque d’être assez mouvementée avec l’interview du Chef de l’État à quelques médias étrangers.

La Rédaction du Groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info